- 1er Avril 2006 -
- Bol d'Or Classic -

Pas de Poisson d'Avril aujourd'hui, c'est parti pour le Bol. Devant chez Yvon, Robert, Bill, Stéphane, Françis, Jean-Luc sont prêts pour le départ. Deux passagers avec les six motos, la petite fille d'Yvon et le Gamin. Comme d'habitude, un tout petit peu de retard, on attend Yvon
"Faut bien donner à manger au Chien et brosser le derrière des oreilles des Lapins !"
La route a été bonne, un peu humide mais avec la chance, l'orage et la pluie ont toujours été devant, 500 bornes de bonne reprise de contact avec la moto. Dés l'arrivée à Magny-Cours, c'est aussitôt la découverte des formidables motos de course d'un autre temps
Il y a du monde sur le circuit, mais bien évidemment pas autant qu'en Septembre, de nombreuses boutiques sont fermées et on va le voir plus loin, certains gradins sont complétement désertés. L'ambiance est bonne, différente, ce n'est pas du tout le même public.
A côté de la course, il faut voir le nombre de vieilles machines exposées, sur ces deux journées on peut trouver de tout au Bol.
De la Cbx il y en a, plein, et le Bill en loupera pas une sur le chemin qui méne aux gradins.
Les essais et les qualifications s'enchaînent, c'est un régal que de voir ces machines donner tout ce qu'elles ont dans la panse.
Tout le monde semble êtret content de se retrouver ici, en dépit des quelques averses du Dimanche qui ont demandé de la patience, et des parapluies improvisés.
(Yvon a cassé un siége pour avoir la tête à l'abri ???)
Et toujours des machines géniales qui font rêver, car qui ne craquerait pas devant cette MV Agusta, fleuron et symbôle de toute une génération de machines provenant de chez nos voisins Italiens qui nous ont fait baver il y a déjà plus de trente ans.
La nuit du samedi s'est passée dans un Hotel Formule 1 de Moulins, un peu loin quand même, 50 bornes pour aller au lit. Le Nounours partageait le lit du Robert, et je pense qu'on va entendre parler sur le forum de ce qui a l'air de les faire si bien rire avant de roupiller.
A Magny-Cours ce dimanche il y a voir partout, dans tous les coins.
Le temps se partage entre les courses et les visites sur les stands. La maquette de la mille Vincent en a fait rêver plus d'un, mais le prix, le prix Merci... 70.000 balles !
Voici en résumé un aperçu de l'excellent week-end qui a ouvert la saison 2006 des Kiléva. Des photos, il y en a, il y en a beaucoup et en cliquant sur ce lien, vous pourrez vous retrouver à l'endroit où elles sont recopiées et les regarder ou télécharger comme vous en aurez envie.

Un dernier petit mot, rendez-vous donc vendredi 21 avril sur les coups de 18h30 à Pouxeux comme la dernière fois pour établir le calendrier de la suite des opérations.